Craquera, craquera pas…


Je ne parle pas du pot extra large de Nutella qui est (normalement) réservé aux enfants dans le placard de le cuisine mais d’un problème qui me taraude en ce moment… On est fin septembre et il commence à faire frisquet dans la maison, surtout le matin quand je me lève et qu’il fait un tout petit 16° dans la pièce à vivre .

Le soir, heureusement que les plaids en crochet sont devenus tendance car je suis bien contente de m’enrouler dans le mien (qui est squatté par un chat voire deux le reste de la journée).

D’où ma question: quand est-il décemment acceptable d’allumer le chauffage ? Ne me dites surtout pas fin octobre car je sens que je ne tiendrai pas jusque là. En plus, on n’a pas de cheminée…

Alors, et vous, vous l’allumez quand votre chauffage???

Publicités

26 réflexions sur “Craquera, craquera pas…

  1. Eh bien moi, le problème est résolu depuis hier, le chauffage est revenu 🙂 comme par miracle ! J’habite en appartement, et le conseil a dû décider qu’il était temps de ne plus se geler dans les salles de bains de la résidence. Je ne te dis pas le montant des charges qu’on va avoir en fin d’année, surtout quand on sait qu’au printemps, ils ont dû le couper en mai ! Je dois reconnaître que c’était bien agréable ce matin en prenant ma douche d’avoir une température normale.
    Cela dit, qu’est-ce qui est normal ou pas ? Je crois que si tu as vraiment froid, tu peux l’allumer, quitte à le couper en octobre si l’on a un « été indien ». Bisous.

  2. N’hésite pas à allumer le chauffage si tu as froid ! Ma réponse à ta question va te surprendre, car beaucoup pense que le Québec=froid glacial, ce qui est vrai l’hiver, mais niveau isolation, c’est très bien pensé. Donc, même si les températures ne vont que chuter dans les prochaines semaines, ce n’est qu’en début novembre que je ressens le besoin d’ouvrir le chauffage et pourtant je suis frileuse ! Gros bisous 🙂

    1. C’est vrai que je suis surprise, je pensais que tu ressentais déjà le froid ! J’habite une vieille maison assez mal isolée et j’ai donc froid dès que les températures extérieures chutent…Je crois que je vais attendre début octobre (c’est psychologique !)… Bisous 😉

  3. Je l’ai remis il y a quelques jours. Au bureau je me gèle, en rentrant chez moi je veux avoir chaud. Mais comme je le baisse la nuit, le matin pour se lever, c’est dur. Bref, à moins d’avoir de vrais problèmes financiers, autant avoir chaud.

  4. Je me fiche totalement du calendrier, chauffage dès que ça passe en dessous des 22°C dans l’appart. Pour le moment, aucun frais, mais après jusqu’au printemps, ça douille. C’est mon luxe à moi. 🙂

Laissez-moi un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s